La mariée noire : la reine de l’Halloween

La mariée noire

La mariée noire fait partie des personnages démoniaques de la fête d’Halloween. A l’origine de ce déguisement, Bloody Mary ou Marie la sanglante, un fantôme qui hante encore aujourd’hui les grandes légendes. Son personnage est un des déguisements favoris pour la fête d’Halloween et constitue une façon originale de s’amuser.

Cela fait plusieurs années maintenant que la célèbre fête américaine d’Halloween est entrée dans nos mœurs et que les citrouilles s’invitent dans nos maisons le 31 Octobre. Mais quelle en est l’origine ? Il s’agit d’une fête folklorique anglo-saxonne considérée comme en partie héritée de la fête religieuse celtique de Samain, qui se déroulait le seul jour de l’année où une rencontre était possible entre les humains et les dieux. Avec l’arrivée du christianisme, cette fête s’est transformée en une célébration de la veille de la Toussaint puis le symbole de la citrouille, tiré de la légende irlandaise de Jack O’lantern, est venu mettre son grain de sel dans tout ça. La mariée noire est un des déguisements préférés de la fête d’Halloween comme vampires et sorcières en tout genre. Pour certains, la mariée noire pourrait remonter à la légende de Bloody Mary pourrait également être liée à l’histoire anglaise, notamment à la reine Marie Tudor, dont la vie a été marquée par de nombreuses fausses couches et grossesses nerveuses, et qui était surnommée Marie la Sanglante Bloody Mary, parce que de nombreux protestants ont été mis à mort sous son règne. Autre origine possible: Élisabeth Bathory, comtesse hongroise qui a torturé et tué plein de jeunes filles au 17e siècle, et qui dit-on se baignait dans leur sang pour préserver sa jeunesse. Quant à la légende elle-même, elle pourrait prendre sa source dans une carte distribuée pour Halloween au début du XXe siècle. Celle-ci représente une jeune femme dans le noir, un miroir face à elle, tentant d’y trouver le visage de son futur mari. Ce rituel du miroir rappelle la croyance populaire selon laquelle les jeunes filles pouvaient voir apparaître le visage de leur futur mari dès lors qu’elles remontaient un escalier dans le noir, une bougie à la main, un miroir dans l’autre. Détail macabre: si c’était le crâne de la Grande Faucheuse qui apparaissait, cela signifiait qu’elles étaient destinées à mourir avant de se marier. Alors à l’âge où les enfants aiment se faire peur, la mariée noire permet d’invoquer les esprits et de se faire peur.